Iochka

Florica Courriol

La Peuplade

  • Conseillé par (Libraire)
    19 octobre 2022

    Recommandé par Pierre

    Dans cette vallée on trouve, un rail, une voie ferrée, posée jour après jour pour aller on ne sait où, pour occuper sans doute les cohortes humaines et entraver leurs âmes malades de la guerre. On y trouve Iochka, une vieille âme échouée en ces lieux depuis des décennies, après la guerre, après les camps.

    Ici résident le pope, menant ses ouailles et imposant sa pensée dogmatique sur ce petit monde – et pourtant, il change – , le contremaître, sans l'accord duquel personne n'oserait remuer une oreille, sauf le pope, sauf Iochka, sauf le médecin des fous, homme de science et contradicteur assidu du premier.
    On y trouve Ilona, la femme de Iochka, celle par qui l’amour arrive et qui déploie d’un coup des perspectives de jouissances infinies.

    Ici des silences immenses, de profondeurs insanes font offices de sagesses ineffables.
    On boit sec pour trouver une idée, pour la mûrir ou l’avorter. On boit pour rire et oublier.
    Tandis que le monde s'agite à la lisière, derrière la barrière, au bout de la vallée.

    Ici.
    "Il ne se passe rien et pourtant, il y a tout". Toute la vie au creux d'une vallée isolée des Carpates. Une langue simple et superbe qui s'écoule en un flux continu, repousse le monde et recueille tout l'Humain.


  • Conseillé par (Libraire)
    23 octobre 2022

    Singulier

    Un roman à part, qui vous happe d'emblée. On suit le personnage de Iochka, homme singulier qui a fui la guerre, et se retrouve dans une vallée sauvage nichée dans les Carpates. Là se tisse une amitié forte entre trois autres hommes du coin, le contremaître, le pope et le docteur. Ils se racontent, conversent, s'écharpent ou boivent tout simplement l'alcool du pays en contemplant cette nature incroyable. Et puis il y a l'amour inconditionnel qu'il portera à Ilona, un amour viscéral et unique.
    On se laisse porter par ces pages d'une infinie richesse, ce style dense et ample, entre crudité et lyrisme, cette histoire aux multiples facettes. A la fois épique et contemplatif, le roman de Cristian Fulas est d'une singularité fracassante (louons dans le même temps le travail d'orfèvre des traducteurs F. et J.-L Courriol).